Caractère du Westie

 

Son caractère

(Source : « Le Westie » aux éditions Artémis).

 

Le westie est un chien qui n'a pas froid aux yeux et sa bravoure est ancrée rn lui depuis des générations. A se faufiler dans les terriers, prêt à affronter renards et blaireaux, il a fini par maîtriser les difficultés et cultiver le sens de l'initiative. C'est donc un boute-en-train qui insuffle une bonne dose de dynamisme au sein de la maisonnée. Intrépide, infatigable, il donne l'image d'un battant et son passé auprès des Highlanders, inlassables guerriers, a sans doute joué un rôle important dans son caractère impétueux. Elevé à la dure dans les hautes terres d'écosse, il n'a rien d'un chien douillet.au point qu'il supporte de rester seul mieux qu'un autre chien.

C'est pour toutes ces qualités de courage et d'énergie qu'il a été jadis apprécié, et ce sont les mêmes vertus qui font aujourd'hui les raisons de son succès.

Encore faut-il ajouter que le westie se distingue de la famille des terriers laquelle il appartient parce qu'il en possède toutes les qualités, mais il est dépourvu des défauts.

Cette formule, chère aux inconditionnels du westie, st une analyse objective qui résume bien la personnalité de cet adorable chien  blanc.


Un joyeux drille

Sa gaieté est permanente et tous ceux qui côtoient un westie reconnaissent que ce chien est bon pour le moral. On raconte même qu'un psychiatre n'a pas hésité à prescrire la compagnie d'un westie à une de ces patientes en pleines déprime.

Il faut voir comme il frétille de la queue, sensible au moindre geste, à la moindre caresse qu'on lui accorde, et manifestant sa joie qui se lit non seulement à travers les battements de sa queue mais dans ses yeux qui brillent qui comme des étoiles.

Vif et attentif, il guette sans arrêt son maître pour deviner ses intentions, et s'il s'aperçoit qu'il est le point de mire, alors le roi n'est pas son cousin.

Notre fier westie prend ses allures hautaines et comme frimeur, il se pose là.

Ce chien qui remporte tant de succès en exposition se pavane telle une star comme s'il était conscient de sa beauté. A moins que dans le regard des siens, il ne mesure tout l'effet qu'il produit - on l'admire tant il est éblouissant - car le westie, ce n'est pas exagéré de le dire, comprend tout.


Un charme fou

Pour peu qu'on l'applaudisse lorsqu'il fait le beau, il en rajoute, très conscient qu'il faut épater la galerie, et user de son charme.

Alors il n'hésite pas à se mettre encore plus en valeur, et, la tête haute et la queue en l'air, il fait son numéro. On ne saurait succomber à ce charme de petit chien blanc qui, de surcroît, saisit tellement bien notre langage qu'il répond.

Pour signifier qu'il a parfaitement compris, il le fait à sa manière, c'est-à-dire façon westie, en tortillant des fesses et en pointant son nez vers le ciel, le tout en chantant - sa romance se traduit phonétiquement en wou-wou.

Ce dialogue, qui ‘instaure avec le westie, renforce la relation établie avec ce chien car on a toujours la sensation d'être parfaitement compris et que le message est reçu cinq sur cinq.


Le langage bien à lui

Lorsqu'on le caresse, par exemple, on sait le plaisir qu'il ressent. Il le manifeste par ses «  humf-hum », sorte de demi-étouffement, à mi-chemin entre l'extase que lui procure l'amour de son maître et la gêne respiratoire qu'engendre cette explosion de bonheur.

Le westie est expansif est exubérant, ne cache rien de ce qu'il ressent ni de ce qu'il attend. Il est toujours à l'affût, en quête de câlins et de paroles, mais aussi de jeu. Il lui faut à tout prix dépenser son énergie, mettre à profit sa grande vitalité et, au besoin, entraîner son maître ou les enfants vers une nouvelle aventure.

Toujours en l'avant, c'est un peu sa devise, et c'est sans doute pour cela que sa compagnie est bénéfique et positive.

Et s'il faut lui faire un reproche - car on ne pourrait croire à la perfection -, on lui trouverait ce petit défaut : il est capable d'entraîner les enfants à faire des bêtises, et même si cela sème la bonne humeur chez les bambins, on se doit d'avoir un œil sur ce petit bandit - rappelons que c'est la traduction pure est simple du mot Scot, et que le scotch, ce chien écossais, est impliqué dans la lignée des westies.


De l'action avant toute chose

L'action est ce qui motive le westie et correspond à son bonheur.il faut toujours qu'il bouge, qu'il coure, qu'il joue, qu'il fasse le clown, ou bien que son esprit soit captivé. Il est d'ailleurs suffisamment malin pour attirer l'attention de son maître, avec sa queue qui remue et sa bouille qui respire la joie de vivre.

Il est même capable de sourire : il lui suffit de retrousser les babines, mais il est vrai que tous les westies ne parviennent pas à ce stade de parfaite communication. Je ne saurais trop conseiller, lorsque le westie se met à sourire, d'encourager immédiatement son compagnon afin qu'il prenne l'habitude de se montrer sous son plus beau jour. Car il peut le faire sur demande. Il faut dire que le westie est réceptif aux désirs de son maître et qu'il sait donner satisfaction.

Il est d'autant plus coopératif si on lui demande de faire des tours car c'est l'un de ses hobbies.

Il est courant de voir le westie se poser sur les fesses, mettant les pattes avant en l'air, et pouvant rester dans cette position pendant plusieurs minutes.

Tout lui semble naturel et facile et, d'une séquence à l'autre il peut jouer les chiens de cirque, les vedettes de cinéma en gardant toujours le beau rôle.


Les clés du langage

Bien conscient du succès qu'il engendre, le westie est tout naturellement impliqué dans la vie de famille et fait preuve d'un esprit de participation qui ne fait qu'évoluer avec l'âge. Il enregistre faits et gestes des siens et les paroles s'inscrivent dans son répertoire sans difficulté.

Par exemple, lorsqu'on le fait jouer et qu'on lui demande de chercher un objet, il apprend très vite à rapporter le briquet ou la balle selon ce qu'on lui demande et sans se tromper.

Une de ses grandes qualités est sa bonne compréhension des événements et des gens.

Il s'adapte tout naturellement aux humeurs de son maître et si l'on n'est pas disponible pour participer à ses jeux, le westie ne devient pas un chien fou qui aboie encore plus fort pour imposer sa loi, au contraire, il n'insiste pas, s'efface et attend.

Ce chien que l'on aime pour son exubérance peut aussi se faire discret, patient, réservé, et cela fait partie des atouts majeurs lorsque l'on vit avec un westie.

Il sait non seulement se plier aux volontés de son maître, mais il saisit les non-dits, et en fonction des circonstances, adopte l'attitude adéquate.

Il fait sien le rythme de son maître. Ouvert, il est aussi sociable et ce, parce qu'il a, de tout temps, été habitué à vivre en groupe.

 

Malin et astucieux.

Avec les autres animaux de la maisonnée, il font bon ménage, mais il gagne la partie s'il est considéé comme le chef. Un titre qu'il obtient aisément face à des chiens non-terriers, mais si, au contraire, il doit cohabiter avec un scottish ou un cairn, qui le forcent à céder sa place de dominant, alors le westie, qui a plus d'un tour dans son sac, connaît la solution.

Pour démontrer sa supériorité, il ira faire du charme à son maître et une fois étiqueté comme le chouchou de la maison, libre à lui d'aller narguer ses cousins et leur faire comprendre qui est le plus malin du clan.

En revanche, s'il croise des chiens en promenade, il n'y a aucune place pour l'alternative, c'est lui le chef, quelle que soit la taille du vis-à-vis, molosse ou chien de poche.

Le westie à la manie de vouloir à tout prix impressionner l'inconnu, et, comme s'il voulait lui en mettre plein la vue, il le toise, ce qui est extrêmement agaçant pour ses congénères.

L'ennui est que le westie ne recule devant rien et s'il faut engager la bagarre, il s'y jette à corps perdu.

Comment ce petit chien pourrait résister à un géant ? Mieux vaut opter pour un détour dans le cas d'une rencontre qui tournerait mal, sachant que la westie pousse des aboiements intempestifs et qu'il a tendance à initier la guérilla.


Le goût du jeu

En dehors de sa maison, sa conduite n'est pas la même et son instinct de chasseur prend le dessus. Qu'in pigeon ou un chat se trouve sur son chemin, le westie, d'ordinaire silencieux, aboi sans modération et se lance à la poursuite de ceux qui l'importune ou plutôt l'excitent puisqu'à ses yeux, ces animaux sont devenus des proies. On imagine mal qu'en compagnie du chat de la maison, le westie dispose alors d'une douce peluche avec laquelle il s'endort.

Comme un jouet, il le saisit un peu négligemment - un pacte a sans doute été conclu entre le chat et ce chien-, mais le petit félin, si indépendant, est d'accord pour que le westie n'en fasse qu'à sa tête et soit le chef de clan.


Cabot caboche

Le titre du roman de Daniel Pennac lui va comme un gant ! Le westie est réellement têtu. Souvent les réprimandes lui font le même effet que l'eau sur les plumes d'un canard.il n'en est pas perturbé le moins du monde et c'est sans doute pour cela qu'il n'est absolument pas rancunier. Ce petit entêté a un caractère indépendant qui est propre aux chiens terriers.


Original et fripon

Le westie possède une telle panoplie de qualités qu'il n'a aucun mal à conquérir un maître. Il réunit un très grand nombre de fans, quel que soit leur âge ou leur sexe. Un maître dynamique et enthousiaste a des atomes crochus avec ce boute-en train : il comprendra parfaitement ses turbulences et sa passion de vivre. Son caractère fripon et original ne pourrait convenir à un maître autoritaire qui exige que le chie lui obéisse au doigt et à l'œil.


Le don de plaire

Le westie présente des particularités qui séduisent tantôt les femmes, tantôt les hommes. Les premières sont attachées à son aspect physique, son manteau blanc, sa bouille ronde et sa petite taille, son poil sans odeur, mais aussi à son côté peu aboyeur. Les seconds éprouvent quelque fierté en présence de ce petit chien qui ne craint pas de se mesurer aux molosses. Quant aux enfants, ils rencontrent un bon complice car ce joueur invétéré est toujours prêt à faire las quatre cents coups.


 

Le graphisme présenté à été réalisé de mes propres mains, pas de copie sur un autre site. Site crée le Vendredi 8 août 2008
Toute reproduction totale ou partielle de ce site, par quelque procédé que ce soit, est interdite et constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
 CopyrightFrance.com
Black Angel est né il y a 2 ans 5 mois et 25 jours Diane est né il y a 1 mois et 19 jours 

Grâce est né il y a 1 mois et 19 jours
Booste le trafic de ton site  Polytrans.fr chien-medaille.com Annuaire Animalier
Image hébergée par servimg.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site