Histoire du Rott

Son histoire

(source : Livre « Le Rottweiler » aux éditions Artémis)

 

Auxiliaire de l'homme depuis toujours

Le rottweiler est un chien qui a toujours travaillé aux côtés de l'homme. Tour à tour excellent compagnon, protecteur, défenseur et conducteur de troupeaux, il a tout, dans ses gènes, pour être un chien stable et équilibré. Chien de bouvier il était, chien de bouvier il demeure.

Avant toute chose, il est capital de rappeler que le rottweiler est un bouvier. Pourquoi ? Afin de mettre les pendules à l'heure. Contrairement a d'autres molosses ou terriers de type bull, le rottweiler n'a en effet pas un passé de chien de combat. C'est un chien qui accompagnait les hommes et les troupeaux, et était un auxiliaire apprécié. Tout juste pourrait-on lui reprocher son fort caractère, mais là encore, est-ce finalement un défaut ? Le rottweiler  est un compagnon, un gardien et un défenseur. Le rottweiler est un bouvier. Son passé n'est pas celui d'un chien de combat, mais d'utilité.

 

L'une des races les plus anciennes

Le rottweiler est répertorié depuis près d'un siècle en Allemagne. Il est souvent mentionné sous l'appellation « bouvier allemand », ou encore « chien de boucher de Rottweil », la ville berceau de la race. Rottweil, en Allemagne, est le berceau de la race. Il fait partie du patrimoine local.

A l'instar de nombreux molosses, il est issu des dogues de l'Antiquité. Ces derniers ont été ramenés d'Asie par Alexandre le grand et se sont répandus à travers l'Europe. En Italie, par exemple, ces dogues sont à l'origine des mâtins romains. Ces chiens remplissaient diverses missions : chiens de guerre aux côtés des légionnaires, mais aussi gardiens et conducteurs de troupeaux, ils accompagnaient les bovins appartenant aux régiments. A la suite des légions de César, ils ont franchi les Alpes et se sont répandus en Helvétie et en Germanie.

La présence d'un important camp militaire sur les rives du Neckar, le camp de Rottweil, à attiré les maîtres et leurs dogues, qui ont tout naturellement été amenés à se croiser avec des chiens de berger autochtones. C'est ainsi qu'est né le chien de boucher : le Metzgerhund.

Au Moyen Âge, Rottweil se transforme rapidement en un véritable bourg puis en plaque tournante du négoce du grain et des bestiaux. Les rottweilers avaient pour tâche principale la protection des bêtes et des personnes. L'année 1892 marque un tournant pour la race : le premier rottweiler est présenté dans le cadre d'une exposition canine, à Heilbronn.

En 1900, une loi interdit l'acheminement des bovins par la route. Cela a pour conséquence de stopper la diffusion du rottweiler. Une mise en retraite anticipée en quelque sorte : le voici au « chômage ».

 

Les obligations de la loi

Qu'il soit inscrit ou non au LOF, c'est-à-dire qu'il soit ou non de pure race, le rottweiler entre dans la deuxième catégorie telle que définie par la loi de janvier 1999 sur les chiens dit dangereux, ce qui est un quelque peu paradoxal comme statut. Cela impose aux maîtres de se plier à plusieurs obligations, parmi lesquelles :

Déclaration en mairie,

Vaccination antirabique,

Assurance spécifique,

Laisse et muselière dans les transports en commun et lieux ouverts au public.

A noter que les mineurs ainsi que les personnes condamnées ne sont pas autorisées  détenir un rottweiler. Il faut penser à toujours avoir sur soi les papiers du chien en cas de contrôle. La loi sur les délinquance prévoit des renforcements de ces contrôles et des peines plus lourdes en cas de non-respect des obligations.


Un chien utilitaire

Karl Krauf, un passionné, va pourtant parvenir à sauver la race. Il récupère ce qui semble être les deux seuls spécimens restant à Rottweil et les présente en 1904 à l'exposition d'Heidelberg. Un autre éleveur, Albert Graf, va prendre le relais et contribuer à sauver la race de l'extinction. Il orient la sélection vers un chien utilitaire et fonde, le 13 janvier 1907, le Deutsch Rottweiler Klub. Ce sont ensuite les militaires qui feront appel au rottweiler en tant qu'auxiliaire de l'armée. En 1915, il devient chien de police, notamment dans les villes de Stuttgart et de Hambourg. Jusqu'en 1920, plusieurs clubs de race existent en Allemagne, mais ne partagent pas les mêmes points de vue sur la sélection. C'est finalement à la suite de la réunion de trois clubs allemands que sera crée l'A.D.R.K (Allgemeiner Deutscher Rottweiler Klub), en 1921, qui ouvrira en 1924 le premier livre des origines, le Zutchbuch. A cette époque, le rottweiler est peu présent sur le territoire allemand, et ce n'est que dans les années 1930 qu'il va réellement prendre son essor et que va débuter la sélection « moderne ». Dans le même temps, il va commencer à conquérir l'Europe (Scandinavie et Pays-Bas). 1935 est une autre date charnière pour le rottweiler, avec sa reconnaissance par l'A.K.C (l'American Kennel Club).

Gardien et conducteur de troupeaux, le rottweiler à longtemps été apprécié des bouchers, notamment.

 

Plébiscité dans le monde entier

Si le cheptel est resté peu élevé jusque dans les années 1980, il a par la suite littéralement explosé, pour dépasser de très loin les effectifs européens (1993 est une année record aux Etats-Unis, avec 104 000 naissances enregistrées).

Relayés par la Grande-Bretagne (le rottweiler y apparaît en 1936), les Etats-Unis ont contribué à son formidable essor à travers le monde.

Suivent l'Espagne, dans les années 1950, l'Argentine, le Brésil... En France, les premiers sujets sont apparus en 1920 et Argo von Rosengarten est le premier rottweiler ainsi au L.O.F (Livre des Origines Français), en 1929.

En France, le rottweiler à pointé le bout de sa truffe en 1920. Mais tant du point de vue physique que du tempérament, il était bien différent que du rott actuel.

La première demande officielle pour la reconnaissance d'une association au sujet du rottweiler est déposée, en 1971, par Jean-Pierre Van De Cappel, finaliste du championnat de France de cavage avec une chienne rott, juge et grand promoteur de cette discipline (affixe « De la Truffière »). Le Club français du rottweiler sera finalement affilié à la SCC (Société Centrale Canine), en 1983.

Le rottweiler aura connu bien des évolutions, des changements morphologiques (il est passé de 30 à 50 kg !) et....des malheurs aussi. On a sacrifié sur l'autel de l'apparence ses qualités de travail et ses qualités de cœur.

 

Un tassement de l'effet de mode

Si certains médias n'hésitent pas à sauter sur la première occasion venue pour malmener l'image du rottweiler, ne cherchant pas à savoir de quel type de chien il s'agit exactement, - rottweiler ou bien chien noir et feu de type molossoïde -, on peut tout de même constater une évolution dans la manière dont ce chien est perçu. Ne serait-ce qu'avec le changement de clientèle qui s'intéresse à lui. Un certain tassement de l'effet de mode autour des molossoïdes a eu pour conséquence une stabilisation des inscriptions au LOF. Mais doit-on parler de retour à la normale ou bien de déclin, toutes proportions gardées ? Les avis sont partagés. Il est certain que la mise en place de lois anti-chiens a fait sérieusement chuter les effectifs du rottweiler : de 102 596 en 1994 à 15916 en 2005 aux Etats-Unis, le faisant passer de la 2ème à la 16ème place du top 20, de 16 788 en 1988 à 1005 en 2005, en Espagne, ou encore de 9668 en 2001 à 3959 en 2005, au Brésil. En France, le nombre de chiots inscrit au L.O.F s'est établi en 2005 à 4904 (contre 5201 en 2004).

A côté de cela, les rottweilers non-LOF viennent « concurrencer » les chiots avec pedigree. Mais la baisse toute relative du nombre de naissances de chiots rottweilers inscrits au LOF ne semble pas significative d'un désintérêt profond pour la race.

Race à la mode, le rottweiler à subi de plein fouet les désagréments d'une trop grande popularité. Cet effet semble se tasser de nos jours.

 

Le garde du corps et le compagnon des stars !

 

On retrouve le rottweiler au bout de la laisse de maîtres célèbres. Ce type de référence à l'ait anodin, mais permet tout de même de faire une bonne publicité de la race, dont l'image est trop souvent malmenée par les médias. Citons ainsi, de manière exhaustive, les maîtres célèbres qui ont choisi le rottweiler comme compagnon : notre rock star exilée en Suisse, tout d'abord, Johnny Halliday, qui à choisi un rottweiler pour la garde de son épouse Laëtitia et de leur fille. Viennent ensuite les footballeurs Pascal Olmetta et Florent Malouda, ou encore l'acteur Jean-Claude Dreyfus, mais aussi David douillet, Vincent Lagaf', Jennifer, Laâm, Paris Hilton, Britney Spears... des ambassadeurs de renom !


Franck Gastambide dresse les rotts pour le cinéma

 

Dresseur pour le cinéma, la télévision et la publicité, Franck Gastambide est un passionné du rottweiler. Son chien, Lord, décédé depuis, l'a accompagné sur de nombreux tournages, comme dans le film Les Rivières Pourpres, de Mathieu Kassovitz, en 2000. L'année suivante, il a dressé des rottweilers pour Le Pacte Des Loups de Christophe Gans. Après avoir réalisé une première video sur le rottweiler au travail, il a sorti, au début de l'année 2007, un DVD très complet sur le rottweiler : Rottweiler Intégral.

 

 

 

 

Mon commentaire sur ce DVD : Un film très bien tourné, qui nous démontre combien le rottweiler est un excellent chien de travail et aussi de compagnie. On ressent l'amour de Franck Gastambide lors du dressage de ces chiens. Il y met tout son cœur et arrive à un résultat stupéfiant. De voir le résultat au final est magnifique, je recommande ce DVD Rottweiler Intégral à vous tous, passionnés de la race mais aussi à toutes les personnes qui veulent découvrir ce que veut dire PASSION et AMOUR.

 

 

 

Présentation du DVD Rottweiler Intégral (jaquette)

 

 

Recto

 

 

 

 

 

Verso

Près de 2 heures d'images inédites

Reportages exclusifs, visites d'élevages,

galeries photos

*****

Jamais un DVD n'avait été aussi complet

sur le Rottweiler et ses capacités !

(Passion Rottweiler Magazine)

 

 

 

 

Plusieurs milliers de kilomètres parcourus, des dizaines d'heures de bandes vidéo et la collaboration de nombreux éleveurs et spécialistes on permis de réaliser ce reportages impressionnants sur quelques-uns des meilleurs Rott-weilers du monde !

 

 

 

 

Pour la première fois aussi, un documentaire vous emmène dans les coulisses du cinéma pour y découvrir le travail de Rottweilers « acteurs ».

 

 

 

 

Vous serez époustouflés par les démonstrations de Rottweilers champions du monde de dressage, par les performances de Rottweilers sauveteurs en décombres, et par les techniques d'un dresseur allemand spécialiste de la race.

 

 

 

 

Agrémenté de conseils pratiques et de superbes images, réalisé par Franck Gastambide, le spécialiste français du dressage de Rottweilers pour le cinéma et la télévision (« Les rivières pourpres », « Le pacte des loups », « Vis ma vie », « Le Bigdil », « La méthode Cauet »...), ce DVD restera sans doute une référence du genre qui ravira autant les puristes avertis que les simples amateurs de ce chien d'exception...

 

 

 

 

Le graphisme présenté à été réalisé de mes propres mains, pas de copie sur un autre site. Site crée le Vendredi 8 août 2008
Toute reproduction totale ou partielle de ce site, par quelque procédé que ce soit, est interdite et constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
 CopyrightFrance.com
Black Angel est né il y a 2 ans 5 mois et 25 jours Diane est né il y a 1 mois et 19 jours 

Grâce est né il y a 1 mois et 19 jours
Booste le trafic de ton site  Polytrans.fr chien-medaille.com Annuaire Animalier
Image hébergée par servimg.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×